Pulvérisateur d'occasion

Cette rubrique  « pulvérisateur » a été spécialement créée pour une recherche rapide des matériels de protection des cultures.

Vendre et acheter un pulvérisateur d'occasion

C'est simple et rapide !

Vous n’avez pas trouvé le matériel agricole qui correspond à vos attentes :

Vous souhaitez vendre un matériel agricole :

Le pulvérisateur d'occasion

Quels critères pour l'achat d'un pulvérisateur ?

Le pulvérisateur est utilisé pour épandre des produits phytosanitaires (herbicides, fongicides, insecticides) ou des engrais liquides sur les sols cultivés ou non pour détruire les adventices (mauvaises herbes), désherber, prévenir certaines maladies sur des cultures implantées, lutter contre des insectes…, ou fertiliser des cultures.

Cet engin agricole généralement animé par le tracteur peut être porté ou semi-porté. Il existe également des pulvérisateurs autonomes dits « automoteurs » qui sont de plus en plus répandus. A noter que ces engins agricoles qui nécessitent un entretien rigoureux après chaque utilisation doivent faire l’objet, en particulier en France, d’un contrôle périodique obligatoire.  Ce contrôle doit s’effectuer tous les 5 ans au risque de se voir pénaliser au niveau des aides reçues et de se voir attribuer une contravention. Divers critères sont à prendre en compte dans le choix d’un pulvérisateur : les performances en termes d’efficacité du traitement phytosanitaire, la sécurité de l’utilisateur, et leur impact, non négligeable, sur l’environnement avec le respect de la règlementation en vigueur. Consistant à lutter contre certaines infestations de nuisibles dans les grandes cultures, dans les forêts et pour le désherbage où la technique d’épandage classique n’est pas possible, il est mis en œuvre des plans d’épandages aériens. Néanmoins, cette pratique fait l’objet de règlements pour limiter les risques de nuisances : pollutions, contaminations…

Pulvérisateur d'occasion

Les divers types de pulvérisateurs

Les pulvérisateurs Automoteurs d’occasion à vendre. Ils disposent de la plus grande capacité en termes de volume de la cuve et de rampes de grande largeur.

Voir les annonces des pulvérisateurs traînés (ou semi-portés). Ces pulvérisateurs ont une plus grande capacité de surface d’épandage qu’un pulvérisateur de type « porté ».

Les pulvérisateurs portés disponibles à la vente. Il s’agit de matériels qui disposent d’une capacité en termes de volume de la cuve moins importante que les autres types de pulvérisateurs (traînés ou automoteurs).

Les différents éléments à prendre en compte dans le choix d'un pulvérisateur.

La cuve et ses accessoires : Les pulvérisateurs sont composés d’une cuve de capacité plus ou moins grande et généralement comprise entre 200 et 6000 litres. Les cuves peuvent être en polyéthylène ou rigides en polyester. Elles disposent d’un système de rinçage indépendant, d’un lave-main, d’une jauge permettant le contrôle du remplissage, d’un dispositif de rinçage des bidons et d’un incorporateur pour les produits de traitement afin de diminuer les risques liés à l’utilisation des produits phytosanitaires.

La pompe : Le pulvérisateur dispose d’une pompe (système de distribution) destinée à brasser le liquide contenu dans la cuve et à alimenter le système de distribution. Il existe divers types de pompes : les pompes centrifuges permettant des débits importants avec une pression faible, les pompes à pistons plus onéreuses disposant d’une large gamme de pression et les pompes à pistons-membranes (moins onéreuses) avec une bonne gamme de pression mais qui demandent une plus grande maintenance.

Le manomètre : La pression est visible au moyen d’un manomètre, elle est l’un des moyens de contrôle de la régulation du volume de bouillie à épandre.

La régulation : Il existe par ailleurs des systèmes automatiques de régulation à pression constante ou proportionnels à l’avancement du tracteur et la vitesse du travail (DPA ou DPAE), ou proportionnel au régime moteur du tracteur (DPM).

Les rampes : Le liquide, mélange d’eau avec le produit phytosanitaire ou engrais liquide est appelé « bouillie ». Les rampes servent de support pour fixer les porte-buses et les tuyaux qui acheminent la bouillie. Ces dernières sont en général en acier et quelques fois en aluminium pour un gain de poids sur les rampes de grande largeur. Les largeurs d’épandage vont de 12 à environ 40 mètres.

Les buses : Elles servent à déposer la bouillie sous forme de gouttelettes sur les plantes ou le sol. Il existe divers types de buses :  buses pour solution azotée, bas volume, anti-dérive, miroir… Elles sont donc utilisées en fonction des volumes et de l’optimisation du produit phytosanitaire utilisé (volume/ha) de la vitesse d’avancement et du type de culture. La buse est fixée sur un porte-buses. En fonction des pulvérisateurs, il existe divers types de porte-buses allant du simple jet au quadri-jets. Les buses sont un élément essentiel pour une bonne qualité de la pulvérisation, elles nécessitent un entretien rigoureux et d’être changées régulièrement si une différence de débit est constatée. Les buses permettent une adaptation de la forme du jet, de l’angle du jet, de sa répartition sur les sols et de la quantité de bouillie en litre/hectare à épandre.

Les vannes et le circuit de pulvérisation : Ils permettent la distribution de la bouillie. Le circuit de pulvérisation est géré par l’utilisateur à partir d’un boîtier de commande dans le poste de conduite du tracteur ou de l’automoteur pour actionner la fermeture totale ou partielle de la rampe appelée « tronçon ». Il existe plusieurs types de distributeurs manuels ou électriques pour la fermeture générale ou partielle des tronçons.

A noter que de nombreux filtres sont présents dans le circuit de pulvérisation et nécessitent un entretien rigoureux : filtre du panier (niveau du remplissage), filtre d’aspiration (pompe), filtre de tronçon (distribution) et filtres de buses.

Les marques de pulvérisateur

Les plus grandes marques commercialisant les pulvérisateurs sont principalement Berthoud, Tecnoma, Hardi, Amazone, Evrard, Caruelle, Matrot…

Retour au haut de page